Conférence publique aux archives départementales le jeudi 24 mai à 17h30 par Ariane Bruneton

Imprimer

La Société Savante des Lettres et Arts de Pau et du Béarn

a le plaisir de vous inviter à la conférence de

Ariane Bruneton

Ethnologue

« Du charbon de bois à la plume d'oie : itinéraires de charbonniers »

le jeudi 24 mai 2018 à 17 h 30

Archives départementales – boulevard Tourasse à Pau

Une rencontre avec le greffier du juge de paix de Lasseube, fils et petit-fils de charbonniers de Lurbe-Saint-Christau, écrivant à ses fils en Uruguay au milieu du XIXème siècle, intrigue. Comment, d'un milieu qui semble marginal, composé de pauvres hères, de noir vêtus et de fumée enrobés, pouvait-on accéder à cette charge et ce statut ? Aurions-nous affaire à une ascension sociale exceptionnelle ou bien l'image généralement accordée ou dégagée par cet état est-elle à revoir ?

Partant d'un suivi familial, d'une attention particulière aux techniques et savoir faire de cette activité dans le bassin industriel oloronais et le bois communal du Bager en pleine mutation, l'approche visera à nuancer la perception de ce groupe social et professionnel, moins uniforme qu'il y paraît et à saisir que l'horizon américain des fils n'était en rien dû au hasard.

Entrée libre et Gratuite

Références communiquées par A. Bruneton lors de sa conférence : « Du charbon à la plume d'oie – Itinéraires de charbonnier » - 24 mai 2018

Extrait du film projeté en « apéritif » : Les charbonniers de l'Antola, de Jean-Paul Métailié, Guiseppina Poggi, Université de Toulouse-Jean Jaurès. Documentaire, 43 minutes (sur le net).

Quelques références :


 

Une rencontre avec le greffier du juge de paix de Lasseube, fils et petit-fils de charbonniers de Lurbe-Saint-Christau, écrivant à ses fils en Uruguay au milieu du XIXème siècle, intrigue. Comment, d'un milieu qui semble marginal, composé de pauvres hères, de noir vêtus et de fumée enrobés, pouvait-on accéder à cette charge et ce statut ? Aurions-nous affaire à une ascension sociale exceptionnelle ou bien l'image généralement accordée ou dégagée par cet état est-elle à revoir ?

Partant d'un suivi familial, d'une attention particulière aux techniques et savoir faire de cette activité dans le bassin industriel oloronais et le bois communal du Bager en pleine mutation, l'approche visera à nuancer la perception de ce groupe social et professionnel, moins uniforme qu'il y paraît et à saisir que l'horizon américain des fils n'était en rien dû au hasard.