S.S.L.A. de PAU et du BEARN

  • Plein Ecran
  • Ecran Large
  • Ecran Réduit
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Actualité
Dernière mise à jour Samedi 18 Novembre 2017

Actualité de la SSLA de Pau et du Béarn

Conférence publique de Pierre TAUZIA et Jean-Paul VALOIS "La photographie et les projections lumineuses pendant la Grande Guerre" le jeudi 1er décembre à 17h30 aux Archives départementales, boulevard Tourasse à PAU

Envoyer Imprimer

La Société des Sciences des Lettres et Arts de Pau et du Béarn

a le plaisir de vous inviter à la conférence de

Pierre TAUZIA, historien
et Jean-Paul VALOIS, collaborateur photographique

« La photographie et les projections lumineuses pendant la Grande Guerre »

le jeudi 1er décembre à 17 h 30
aux Archives départementales, bd Tourasse de Pau

La photographie a commencé d'apparaître sur le champ de bataille lors des guerres de Crimée et de Sécession. En 1914, elle est entrée dans l’usage courant.

Par sa durée et son ampleur, par les millions d'hommes mobilisés, la Grande Guerre a suscité un nombre considérable de photographies d'origine, de nature et de technique très différentes.

Certaines ont été éditées en vue de projections lumineuses. Ainsi les plaques de verre de la Bonne Presse, conservées à l'Abbaye de Belloc, numérisées et restaurées par Jean-Paul Valois.

Replacer ces images dans leur contexte, proposer une réflexion sur les techniques photographiques utilisées en 1914-1918 et, au-delà, s'interroger sur le rapport entre les représentations photographiques et la réalité de la guerre, tel est le propos de cette conférence-débat où toutes les questions seront bienvenues.

Entrée libre et gratuite


 

1914 Horizon


 

 

Mise à jour le Dimanche, 20 Novembre 2016 10:22

Forum Médiéval "Les libertés à l'époque des bastides" à NAVARRENX - 15 & 16 octobre 2016

Envoyer Imprimer

La manifestation

Le 15 octobre 2016 : journée d’étude

Au cours de quatre conférences, des historiens de renom exploreront le thème des libertés au Moyen Âge. Les connaissances ont beaucoup évolué ces dernières décennies, il est révolu le temps où l’on méprisait cette période « gothique ». Nos ancêtres de cette époque, notamment dans le cadre de l’essor urbain, ont en effet obtenu de leurs seigneurs des « libertés », des « franchises » : que penser de ces termes ? Les campagnes étaient-elles vraiment en retrait ou n’a-t-on porté le regard que sur les villes ? Quels sont les points de comparaison avec la ‘liberté’ qui est aujourd’hui notre valeur emblématique ? Et quel rôle ont joué les bastides dans ce jeu d’affranchissement, en Béarn en particulier ? Pour Navarrenx, comment le rôle militaire imposé à la ville par la stratégie des princes a-t-il été vécu par les habitants ?

La conférence va ainsi du général au particulier et peut intéresser un public varié. Elle s’adresse bien sûr avant tout aux amateurs d’histoire, mais les intervenants auront à cœur de présenter un état des connaissances à la portée de chacun.

Les conférenciers : Monique Bourin, professeur émérite de Paris I, est une médiéviste dont la renommée dépasse l’hexagone, elle a dirigé de grands programmes européens sur cette période, Mireille Mousnier, professeur émérite de Toulouse II, a beaucoup étudié les bastides. Benoît Cursente, médiéviste, est directeur honoraire recherches CNRS. Thierry Issartel, professeur de Khâgne à Pau est chercheur associé à l’UPPA.

Le 16 octobre 2016 : visite de Navarrenx, pilotée par Cécile Tison, animatrice de patrimoine du Pays d’Art et d’Histoire Béarn des Gaves.

----------

Inscriptions : manifestation ouverte à tous sur inscription :

Par mail à   Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou par lettre à Forum médiéval, mairie, 64190 Navarrenx.

La participation aux conférences et à la visite est gratuite. Prix du repas samedi midi 15 €, payable sur place

Flyer comportant le détail du programme et le bulletin d’inscription : téléchargeable sur le site bastides64.org

Horaires, lieu :

Samedi 15 octobre, accueil à partir de 8 h 30 (café offert), conférences de 9 h à 17 h à la mairie de Navarrenx.

Dimanche 16 octobre, rendez-vous à 10 h 00 devant la mairie de Navarrenx, durée de la visite 1 h 30.

Organisateurs :

Associations Bastides 64 (porteur de projet), Société des Sciences, Lettres et Arts de Pau et du Béarn (SSLA), Fédération des Bastides d’Aquitaine. Avec le soutien du Pays d’Art et d’Histoire du Béarn des Gaves, du Conseil départemental, de la Communauté de Communes et de la municipalité de Navarrenx

Supervision scientifique : Benoît Cursente

----------

Pour en savoir plus

* Qu’est-ce qu’une bastide ? Combien de bastides dans les Pyrénées-Atlantiques ?

Les bastides sont des bourgs ou villes créés au Moyen Âge dans le Sud-Ouest entre 1250 et 1350. Le département 64 en compte 15 : Arzacq, Assat, Bellocq, Bruges, Gan, Garlin, Labastide-Clairence, Labastide-Villefranche, Lestelle, Montaut, Navarrenx, Nay, Rébénacq, Tardets, Vielleségure (toutes adhérentes à l’assocation Bastides 64).

Leur rôle initial de renforcement des frontières (ex Bellocq, liée à une forteresse), a bientôt cédé le pas à un rôle commercial (place carrée de 70 m comme à Bruges, Lestelle, Gan…). Mais la largeur égale des maisons reflète une réforme de société.

- Libertés en Béarn, libertés en bastides (B. Cursente)

On sait bien qu’en Béarn ce n’est pas avec les bastides que sont apparues les premières libertés urbaines. Ici, tout a commencé avec le For d’Oloron (vers 1080), puis de celui de Morlaàs, au début du XIIe siècle. Les chartes de bastides béarnaises vont bénéficier du For de Morlaàs qui a été  également concédé, aux XIIIe et XIVe siècles, à bien d’autres bourgs. La question qui se pose est donc la spécificité des libertés en bastides. On cherchera à savoir en quoi les bastides ont pu être particulièrement attractives et en quoi les princes ont pu préférer fonder une bastide plutôt qu’n simple bourg.

- Des libertés ou « la Liberté » : des situations diversifiées, mais un recul de l’arbitraire (d’après les résumés de M. Bourin et M. Mousnier)

Les bastides sont l’écho d’un mouvement d’émancipation qui est incontestable dans les villes alors en essor Aux XIIe-XIVe siècles, c’est la naissance des villes (au sens d’une administration, d’un ensemble de corps de métiers spécialisés, etc.) ; des révoltes s’y sont produites. Toutefois les campagnes ne sont pas en reste, et les communautés rurales ont su faire valoir certains droits. Les revendications sont diversifiées selon les régions, de sorte que leur inventaire ressort d’un puzzle : privilèges ici, exonérations là, le point commun est  une limitation de l’arbitraire seigneurial et l’accès à une plus grande autonomie des communautés. Rien de commun avec l’aspiration romantique à la ‘Liberté’ : sous la féodalité, les relations restaient corsetées par les engagements pris d’homme à homme, la société féodale reste hiérarchisée,  en outre il subsistait des serfs également en ville, même s’il y en avait moins qu’ailleurs.

- Navarrenx : quand le militaire prend le pas sur la bastide (d’après le résumé de Th. Issartel)

Pour ce qui concerne Navarrenx, la bastide a été établie en 1316. Toutefois la cité bastionnée a été construite au XVIe, pour s’adapter aux nouvelles techniques guerrières (boulet de canon). Que reste-t-il exactement de la bastide ? A-t-elle été amputée en périphérie pour construire les remparts ? Ou l’ensemble de l’espace urbain a-t-il été remanié ? Que reste-t-il de la bastide originelle, et des droits et devoirs des habitants, placés désormais sous la pression des contraintes militaires ?

----------

- La démarche du Forum, les manifestations antérieures

Les rencontres Forum médiéval sont initiées par l’association Bastides 64. Elles jouent un rôle d’interface pour diffuser auprès du public les connaissances acquises par les historiens du Moyen Âge. Largement ouvertes à toute personne intéressée, elles permettent de mieux comprendre l’ensemble du patrimoine médiéval, assez diversifié dans le département 64 (bastides, forteresses, églises, abbayes laïques…).

Les rencontres précédentes ont eu lieu :

à Rébénacq (2012) sur le thème « Nouveaux regards sur le patrimoine de Gascogne »

à Nay (2014) sur le thème « Les marchés à l’époque des bastides ».


Forum_2016_Navarrenx

 


 


Mise à jour le Vendredi, 23 Septembre 2016 17:44

Page 4 sur 24

Vous êtes ici : Actualité