S.S.L.A. de PAU et du BEARN

  • Plein Ecran
  • Ecran Large
  • Ecran Réduit
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Actualité
Dernière mise à jour Mardi 12 Décembre 2017

Actualité de la SSLA de Pau et du Béarn

Conférences publiques à l'amphithéâtre de la présidence UPPA de PAU le jeudi 8 juin 2017 à 17h00 par Jean-Marie CARBASSE et Benoît CURSENTE

Envoyer Imprimer

L’Académie des sciences et lettres de Montpellier
et la SSLA de Pau et du Béarn

ont le plaisir de vous inviter à la double conférence de

Jean-Marie CARBASSE
professeur émérite de l'Université de Montpellier (Histoire du droit et droit romain)
Ancien recteur d’Académie

« Les libertés de la province de Languedoc au XVIIIe siècle »

 et

Benoit CURSENTE
directeur honoraire de recherches au CNRS

« Les fondements médiévaux des libertés béarnaises »

le jeudi 8 juin 2017 à 17 h

à l’amphithéâtre de la présidence - UPPA
campus universitaire de Pau

 

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

JEAN-MARIE CARBASSE : « Les libertés de la province de Languedoc au XVIIIe siècle ».

Jusqu’à la Révolution, la province de Languedoc (qui s’étendait à peu près sur le même territoire que la région appelée aujourd’hui « Occitanie ») a bénéficié d’une organisation propre dont l’organe essentiel était l’assemblée des « Etats ». Apparus au XIVe siècle comme la modalité méridionale des Etats généraux, les Etats de Languedoc regroupaient des représentants des trois ordres (ou « Etats ») de la province : clergé, noblesse et Tiers-Etat. Leurs attributions originaires étaient avant tout fiscales : il s’agissait de « consentir » au roi des prélèvements financiers justifiés d’abord par les « nécessités » exceptionnelles de la Guerre de Cent ans, puis pérennisés. Au XVIIIe siècle, le principe du consentement à l’impôt est devenu une fiction juridique, mais les attributions des Etats de Languedoc se sont diversifiées, en particulier dans le domaine de l’aménagement du territoire et du développement économique, de sorte que cette province – si on la compare à d’autres – jouit encore d’une réelle autonomie de gestion.

BENOIT CURSENTE : « Les fondements médiévaux des libertés béarnaises »

 Dans le vaste tableau des libertés locales médiévales, le Béarn se signale comme étant le pays de fors, prolongement des fueros ibériques. La concession du premier for, au XIe siècle, est particulièrement précoce mais la compilation des Fors, corpus aussi volumineux que touffu, n’est effectuée qu’à la fin du Moyen Age. Dans la vie sociale, les fors sont les garants des différentes libertés correspondant au nuancier complexe des situations personnelles et/ou géographiques. Dans le même temps, au regard des élites qui siègent aux États de Béarn, les fors s’affirment comme la clé de voûte des libertés béarnaises : le prince tire sa légitimité de leur respect. En 1551 ce dispositif médiéval est remplacé par un « For Réformé » qui va jusqu’à la Révolution, vaille que vaille, maintenir vivante cette liberté provinciale face à la centralisation monarchique. Ces libertés révolues ne sont pas sans écho dans l’actualité...


 

Annonce_conf_8juin2017


 


 

 

Mise à jour le Lundi, 30 Octobre 2017 10:11

Conférence publique à l'auditorium de la médiathèque André Labarrère - "Estives d'Ossau - Les éclairages d'une recherche collective" le samedi 11 mars 2017 à 11h00

Envoyer Imprimer

La Société des Sciences des Lettres et Arts de Pau et du Béarn

a le plaisir de vous inviter à la conférence de

 

Christine RENDU, Anne BERDOY, Carine CALASTRENC 

(Laboratoire Framespa, CNRS-Université de Toulouse)

 et Mélanie LE COUÉDIC

(Laboratoire ITEM, Université de Pau et des Pays de l'Adour)

 

« Estives d'Ossau 

Les éclairages d'une recherche collective »

le samedi 11 mars 2017 à 11 h

à l’auditorium de la médiathèque André-Labarrère

8 place Marguerite Laborde - PAU

 

Écrire l'histoire des estives d'Ossau dans la longue durée : rien de plus facile en apparence et pourtant un véritable défi. Pour y parvenir, vingt-cinq chercheurs, archéologues, historiens, géographes, pastoralistes, ethnologues ou paléo-environnementalistes, ont travaillé de concert durant près d'une décennie. Leurs observations croisées dévoilent à grands traits les trajectoires complexes des pâturages d'altitude et des sociétés qui les ont façonnés, depuis 7000 ans. La conférence donnera un aperçu global des questions et des résultats du programme, en se centrant plus particulièrement sur l'archéologie des sites pastoraux (cabanes et enclos), et sur les formes médiévales d'appropriation des montagnes par les seigneurs et les communautés rurales.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles


 

AffichEstiveOssau

 


 

Mise à jour le Vendredi, 17 Février 2017 19:53

Page 2 sur 24

Vous êtes ici : Actualité